Artistes
Deauville contemporary Urban Art Gallery

kifesa portrait oeuvre

kifesa portrait

Portrait de KIFESA 

 

Biographie de KIFESA

 

Mathieu Kifesa est un artiste de 25 ans. Originaire du Havre, il a commencé il y a une dizaine d'année à pratiquer la peinture sur différents supports: Murs, Trains, Fret de marchandise, à travers le monde, le Maroc, le Vietnam, la Belgique ainsi que toute l'Europe restent ses terrains de jeu favoris.

 

Autodidacte et artiste multitâche, il est aussi photographe plasticien. Ses travaux ont étés exposés à Paris, Deauville, Rennes, Casablanca et Saigon. Mathieu, par le biais de ses oeuvres présentées, tente de faire partager au spectateur un raccourci sur son engagement de tous les jours dans sa peinture. Ses toiles sont la mise en abyme de sa pratique picturale extérieure. Plus qu'une mode ou un passe temps, c'est véritablement, une ode à son petit TRAIN de vie.

 

Ode au voyage pictural

Le matériau choisi (bâche de train de marchandise) est une sorte d'hommage au support roulant et toutes ses dimensions: le train voyage, les peintures réalisées dessus aussi.

Une fois la peinture terminée, on a peu de chance de la retrouver. La toile bâchée devient le support comme la toile de lin sur le châssis et sa visibilité est itinérante.

Le graff existe depuis plus de 40 ans et sa particularité vient du fait d’écrire des mots et des lettres dans un décor coloré. Ici, les habituelles représentations figuratives sont remplacées par des volumes abstraits, afin de ne garder que l'essence originale du graff: le trait, la couleur et la forme.

Aujourd'hui, le street art est un courant artistique populaire et divers artistes qui n'en sont pas forcément issus s'y essaient. Le choix des formes brutes est en réaction à cette mouvance actuelle : pourquoi présenter des graffs en galerie alors qu'on perd l'essence même de la pratique ? La réflexion de l'artiste va en ce sens. En faisant disparaître l'iconographie et les stéréoptypes liés au graff, on retourne à l'essentiel de ce qui régit la peinture dite classique : le trait et la forme ici réduits à un unique motif répété: le triangle.

 

Quelques questions à l'artiste KIFESA :

 

Comment définis tu ton style ?

Minimaliste, architectural, urbain

 

Utilises-tu les nouvelles technologies ? Jouent-t-elles un rôle important ?

La bâche de train peut être considérée comme un nouveau support, mais je pense qu'aujourd'hui, il est difficile de parler de nouvelles technologies dans ma pratique.

 

Quelle est l’étape que tu préfères dans la réalisation ? 

Placer les couleurs, ce qui permet de voir apparaître les volumes qui se mettent en place, dévoilant ainsi la composition.

 

Quelle sont tes influences ?

Vasarely pour la composition et les effets d'optique, Rap 2122, pour son travail pictural et ses archives, Henri Cartier Bresson pour la spontanéité que dégagent ses photos

 

un dernier mot ? 

Souhaitez-moi de continuer ma pratique picturale jusqu'à mon dernier souffle!